Le Talmelier d’Or

Il s’agit de la plus haute récompense dans le Maine et Loire. Il est attribué, lors de la Fête du Pain, par les membres du jury à un boulanger lauréat de plusieurs concours.

Voici la liste des Boulangers qui ont obtenu le Talmelier d’Or :

> 2016 : Boulangerie Ouvrard – St André de la Marche
> 2015 : M. Sébastien Réveillère – Montjean/Loire
> 2014 : Pas de Fête du Pain
> 2013 : M. Fabien Thomy – St Mathurin/Loire
> 2012 : M. Cédric Bondy – Le Lion d’Angers
> 2011 : M. Pascal Renou – Montjean/Loire
> 2010 : M. Mickaël Vilchien – La Chapelle St Florent
> 2009 : M. Anthony Gaboriau – Angers
> 2008 : M. Raphaël Kermeur – Angers
> 2007 : M. Laurent Mechinaud – St Florent le Vieil
> 2006 : M. Claude Dubillot – Beaufort en Anjou
> 2005 : M. Nicolas Becam – Angers
> 2004 : M. Didier Gelineau – Le Mesnil en Vallée
> 2003 : M. Richard Fortin – Montjean/Loire
> 2002 : M. Jean-Yves Pionneau – La Ségunière
> 2001 : M. Stéphane Branger – Orée d’Anjou
> 2000 : M. Yves Ordonneau – Angers
> 1999 : M. Philippe Blanchard – La Daguenière
> 1998 : M. Jean-Luc Poincon – Beaulieu/Layon
> 1997 : M. Christian Bernard – Baugé en Anjou
> 1996 : M. Philippe Renard –
> 1995 : M. Philippe Renard –
> 1994 : M. Vincent Gabillard – Ste Gemmes d’Andigné

Talmelier d'Or

Pour la petite Histoire : le Talmelier d’Or est une statuette représentant St Honoré, le Saint Patron des Boulangers.

L’originie du mot Talmelier : Avant et pendant une grande partie du Moyen Age, les boulangers, pour faire du pain, étaient obligés de tamiser la mouture grossière provenant du blé, de l’orge, du seigle, etc. De là vient le nom de talmelier ou talemelier. C’est à cette époque que les diverses communautés des Arts et Métiers commencèrent à se réunir, se plaçant sous la protection d’un saint.

> Saint Honoré : Honoré était un jeune homme dissipé et quand il annonça à sa nourrice qu’il voulait devenir prêtre, elle était en train de faire cuire son pain. “Et quand ma pelle aura des feuilles, tu seras évêque” se moqua la brave femme. Sous ses yeux ebahis, la pelle se mit à reverdir. Il fut par la suite nommé évêque d’Amiens. En souvenir de ce miracle en 1202, un boulanger parisien offrit 9 arpents de terre pour construire une chaplelle à Saint Honoré qui devint ainsi le Saint Patron des Boulangers.

> Saint Lazare : il est également un Saint Patron des boulangers, puisqu’à l’époque, les boulangers avaient un culte spécial pour le Saint qui préservait de la lèpre. Ils se considéraient, à cause du feu, comme spécialement exposés à ce mal.